#EmojiBZH : ya !

Ne feignons pas la surprise de voir que la campagne pour un emoji breton #EmojiBZH a battu des records de participation, via le réseau social Twitter sur lequel il a été lancé, grâce au collectif du même nom.

L’objectif est de décrocher un émoji du drapeau breton parmi le panel proposé par le réseau social.
En ce début d’année 2020, les Bretons ont su se mobiliser en ligne, affichant près de 406 000 hashtags…
france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/bretagne-va-t-elle-planter-son-drapeau-planete-emoji

Le hashtag en version bretonne #GwenHaDuBZH a également cartonné ! Une fierté bilingue.

Au fait, qu’est-ce qu’un émoji exactement ? Définition.

 

Pourquoi ?

Au-delà de l’émoji, le drapeau breton reflète tout un symbole. Cette démonstration de force, de positionnement, se révèle bien plus qu’une marque affective. La défense d’une région…

La reconnaissance d’un émoji aux côtés d’autres régions qui ont déjà leur drapeau apparaît légitime. Après tout, la Bretagne fait partie du monde celtique, comme l’Irlande, le Pays de Galles… Et les Walse ont leur drapeau en émoji !

Cet article du 16 février provient de la communauté bretonne “Breizh America” à New York qui pose la question “Un drapeau émoji peut-il aider la Bretagne à briller sur la scène mondiale ?

Certes, cette approche est sympathique. Mais ne perdons pas de vue cette situation pour le moins contradictoire :
– d’un côté un engouement qui fait le buzz, rassemblant tout ce que l’on peut compter comme profils inscrits sur Twitter et qui soit sont Bretons, soit aiment la Bretagne ;
– de l’autre pourtant, une réelle difficulté pour sauver la langue bretonne.

Ce buzz serait-il éphémère, occasionnel ? On pourrait penser que la fierté d’être Breton s’arrête à ce qui semble purement marketing car ceux qui parlent le breton de nos jours ne sont pas légion. L’intention paraît donc davantage promotionnelle.
Le mensuel Le Peuple Breton l’analyse très bien ici : émoji.

 

Pas avant un an…

Il va falloir être patient car le résultat de cette demande ne sortira qu’en janvier… 2021.

Si la campagne pour cet EmojiBZH s’est terminée le 8 février dernier, on peut noter – mais quoi de surprenant –, que le hashtag #EmojiBZH continue toujours actuellement de parsemer de tweets iodés le flux de Twitter.

Ce clin d’œil actif n’est sans doute pas près de s’arrêter. Breton jusqu’au bout et pas à moitié !

 

Mise en perspective
A
rticle de Numerama : De l’émoticone à l’emoji, retour sur un symbole éminemment politique et culturel
Une émoticone peut-elle devenir un puissant outil de communication ? La saga #emojibzh

Goody :
Émoticones, une nouvelle écriture

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *